Les exoplanètes, c’est l’avenir!

En ce mardi 15 Août 2017, nous avons eu l’honneur de recevoir un étudiant chercheur français au lycée de Santa Cruz de la Sierra. Maxime Lombart nous a rendu visite avant de rentrer en France pour effectuer une thèse dans le domaine de l’astrophysique et plus particulièrement sur les exoplanètes. Riche de son stage effectué au Chili, sur le site de l’ESO à Santiago et au VLT situé dans le désert d’Atacama, il est venu présenter son travail et ses observations aux élèves de différents niveaux du primaire au secondaire.

La détectiondes exoplanètes, une question plus qu’actuelle!

Ce sont d’abord les élèves de 4ème et de 3ème qui ont eu la chance de découvrir les exoplanètes, ces planètes étant situées hors de notre système solaire et qui sont au nombre proche de 3700 actuellement. Après une présentation sommaire de celles-ci, il ont aussi pu voir ce que le VLT (Very Large Telescope) était capable de produire comme images du ciel par temps clair. Puis, le temps des questions fut tout aussi riche car ce domaine de la physique interroge la majorité des terriens tant l’Univers est encore méconnu et regorge de multiples mystères non résolus à ce jour : Croyez vous en une autre forme de vie ailleurs que sur Terre? Ira-t-on un jour habiter sur une autre planète ou exoplanète? C’est quoi un trou noir?  Ensuite, les lycéens eurent eux non seulement l’occasion d’approfondir leurs connaissances sur les exoplanètes mais aussi discuter du parcours scolaire de Maxime car on ne devient pas astrophysicien du jour au lendemain, le bac scientifique n’étant que la première porte à ouvrir pour cette quête vers l’infini…

Qu’est - ce qui vous a donné envie de travailler comme astrophysicien?

Enfin, ce sont les très jeunes scientifiques en herbe qui ont terminé leur séance d’atelier du jour par cette rencontre pour le moins spectaculaire. De photos en photos, ils ont pu s’émerveiller d’un monde qu’ils observent plus que jamais avec leur yeux d’enfants quand ils pensent à lever la tête vers le ciel.

L’Univers bien que difficilement accessible nous révèle ses secrets jour après jour …

Cet après-midi fut ponctuée par les remerciements sincères et appuyés de la part des personnes ayant permis l’organisation de cet échange très constructif avec Maxime qui ne manquera pas de nous tenir au courant de ses futurs résultats de thèse et pourquoi pas de la découverte d’une nouvelle exoplanète bientôt. Nous le remercions encore de sa venue qui restera un temps fort de l’année car en plus de donner du sens à nos enseignements scientifiques, elle symbolise la valeur de la scolarité française et sa reconnaissance dans le monde entier.

M.Peype, professeur de physique-chimie.

© 2019 Lycée Français de Santa Cruz de la Sierra  

Calle Domingo Banegas y 4to Anillo (paralela Avenida Roca y Coronado) - 6955

tel. (591 -3) 314 7001 - Fax (591 -3) 311 6172

 - Webmaster Rubén D. Bascopé -

  • meteo (2)
lfscz.png